La resymbolisation  

 

Que peuvent les sciences sociales, les sciences de la psyché et l’art, face aux processus de désymbolisation dans le monde ?

 

entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Colloque interdisciplinaire

 

10 et 11 octobre 2014

 

Auditorium de la Maison des Sciences de l’Homme

190-198 avenue de France, Paris 13ème,

avec la participation de Maurice Godelier, Michel et Monique Pinçon, Yves Clot, Marcel Trillat , Bruce Clarke, Olivier Douville, Michèle Bertrand, Gabriel Fernandez, Michaël Guyader, Marie-Hélène Lemaire, Maire-Laure Dimon, Paul Bretécher, Michel Séméniako, Bernard et Concepcion Doray.

 Pour le programme (PDF) cliquer ici

vendredi 10 octobre: Projection  (avant première) Des étrangers dans la ville. En présence du réalisateur Marcel Trillat

 Aujourd’hui nous sommes confrontés à la réalité d’un processus de « désymbolisation » de grande ampleur, processus qui a tout à voir avec la poussée du capitalisme globalisé, et comme dans la pièce de Brecht beaucoup pensent à tort que l’on n’y peut rien.

 

Ainsi, des maux s’installent dans nos sociétés avec des effets éthiques délétère ; le racisme ; la haine et toutes sortes d’exclusions mortifères ; la monté du chômage, la paupérisation des populations, une pandémie des névroses de marchandisation ; un démantèlement des services publics; la défiance générale pour les garants politique de la Cité et les guerres en ligne de mire. Et finalement on est confronté à la réalité d’un processus général de « désymbolisation ».

Mais l’on ne peut  pas s’en tenir  à ce tableau à la  Jérôme Bosch !

Que peuvent les sciences sociales, les sciences de la psyché et l’art,  face aux processus de désymbolisation dans le monde ?

Cette trop vaste question prend sens dans nos actes effectifs de « resymbolisation » et leurs effets.

C’est principalement à cela que seront dédiées nos  journées-hommage à Bernard Doray, pour son départ à la retraite, bien active…

 

> >

Contact: doray.delagarza@wanadoo.fr 

> >